À PROPOS

HISTOIRE D'ARCAT

ARCAT a bénéficié dès sa création en 2001 des soutiens de la DRAC Midi-Pyrénées, du FASILD, de l’ACSÉ, du Ministère de la Culture, de subventions provenant de villes, de départements et de régions et de l’aide à la diffusion de l’ONDA. Aujourd’hui, elle est soutenue par le département de l’Essonne, par la mairie de Paris et par le CGET.

ARCAT est une structure impliquée dans des projets possédant une forte dimension plastique et visuelle. Elle permet de donner corps à des créations artistiques liant théâtre et arts plastiques. Elle met l'accent sur chacun des projets portés sur le lien d'ouverture et de participation à des publics ayant un accès limité à l'offre artistique.   

La compagnie existe depuis 17 ans et a été fondée par Murielle Bechame pour permettre la rencontre entre des artistes d’horizons différents, autant par leur origine géographique que leurs secteurs artistiques (théâtre, arts plastiques, vidéastes etc.). Très vite des historiens et des sociologues, vont enrichir cette aventure en lui apportant une expertise et une connaissance approfondie sur les sujets abordés. Ces collaborations se sont développées lors du projet fondateur d'ARCAT, « De Mémoire d'homme » qui a, par la participation très actives de la communauté réfugiée d'Afghanistan, puis des autres réfugiés, cherché à retracer l'histoire de leur périple. Cette démarche a amené historien, reporter de guerre et traducteur à s'impliquer fortement dans ce projet pour créer une parole juste et une relation au public qui soit pertinente et critique. À partir de cette aventure, qui nous a emmené en Italie, en Pologne et à Toulouse au lendemain de l'explosion d'AZF, l'intérêt pour créer des propositions artistiques qui s'adressent en priorité à un public exclu en l'invitant à en être parti prenant, a nourri le questionnement et la recherche d'ARCAT.

LES OBJECTIFS DE LA COMPAGNIE

Les actions de la compagnie sont menés en entendant répondre aux objectifs suivants :

• Aller à la rencontre de publics de tous les horizons avec des propositions artistiques audacieuses, porteuses d'une grande exigence artistique ;

• Lutter contre les stéréotypes et les discriminations en construisant collectivement d'autres imaginaires collectifs, en utilisant l'art et la culture comme outils pour y parvenir ;

• Travailler sur le potentiel créatif d'individu.e.s, incluant des non initié.e.s à la pratique artistique, et rendre visible leur parole par des actes artistiques.

ELLES ET ILS PARTICIPENT À L'AVENTURE

  • Murielle Bechame : metteure en scène, actrice, enseignante, Murielle Bechame se forme au Workcenter of Jerzy Grotowski and Thomas Richard, Pontedera. Elle jouera auprès de Jean Pierre Vincent, Jacques Nichet, François Kahn et Juri Pirrodi. Elle est invitée par Christian Boltanski pour l’installation « Demain le ciel sera rouge ». Elle a mis en scène toutes les pièces d’ARCAT, écrit « De mémoire d’homme », « WITH-OUT » et adapté « l’inquiétude des funambules » et « Lili 54-82 : un roman photo » du texte original de Luc Boltanski.
  • Luc Boltanski : Luc Boltanski est sociologue et professeur émérite à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales, Luc Boltanski a sur le côté une activité d’écriture littéraire, ébauchée au cours de ses années d’études. Il a travaillé avec différentes équipes théâtrales dont notamment celles de Isabelle Seran (Des chaises un texte), Emmanuel Ostrowski, Nicolas Kerszenbaum et Murielle Bechame de l’association ARCAT. Cinq des textes destinés à la scène ont été montés (au Hebbel Theater, à Berlin, au Théâtre Cantor de Université de Lyon 2, au théâtre du Châtelet à Paris (scénographie de Christian Boltanski), au Lavoir Moderne parisien, à la fondation Agnès B, au théâtre Molière, à la Maison de la Poésie.
  • Sabine Quiriconi : maître de conférences en arts du spectacle à l'Université Paris Nanterre, membre de l'équipe de recherche Histoire des Arts et des Représentations, co-directrice du master professionnel "Mise en scène et dramaturgie", elle consacre ses cours et travaux au théâtre contemporain (texte et mise en scène). Elle enseigne la dramaturgie et l'histoire du théâtre depuis 2013 au Théâtre National de Strasbourg.
  • Christian Boltanski : artiste autodidacte, il est aujourd’hui reconnu comme l'un des principaux artistes contemporains français et il enseigne à l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris. Pour ARCAT, Christian Boltanski conseille le regard d’écriture plastique sur le plateau.
  • Delphine Crépin : photographe-Réalisatrice, elle a commencé sa carrière artistique comme photographe et vidéaste en bloc opératoire, elle a fait de nombreux documentaires et a remporté plusieurs prix. Son travail est apparu dans de nombreuses expositions, comme à l’Historial de la Grande Guerre, à Péronne, au Musée d'Histoire de la Médecine, à Paris, ou encore au Palais des Papes à Avignon.

LES PARTENAIRES D'ARCAT

Département Essonne

La Mairie de Paris

Le CGET